Rechercher
  • Jennifer Bichindaritz

Repenser le développement personnel


« Si vous faites ce que vous avez toujours fait, vous obtiendrez ce que vous avez toujours obtenu. » – Anthony Robbins


Ce n’est pas une révélation, nous vivons dans une société de consommation.


De manière plus récente, le développement personnel a été atteint par ce phénomène de consommation voir surconsommation : podcasts, livres, ateliers, multiplication des prestations diverses, applications, oracles, jeux de société…


Difficile de ne pas y être confronté et de ne pas se poser la question : est-ce que ça pourrait marcher pour moi ?


En soit, cette augmentation est une bonne chose puisque le développement personnel a vocation à aider chacun dans ses diverses problématiques.


La réalité est plus nuancée car tout dépend de ce qu’on attend de ces outils et de ce qu’on fait avec.


En effet, qui n’a pas acheté le dernier livre de développement personnel à la mode en pensant que sa vie allait être complètement changée une fois la lecture achevée ?

Si cela était aussi simple, l’offre ne serait pas en pleine expansion.


Et après avoir lu ce livre sans pouvoir l’appliquer au quotidien, qui n’a pas ressenti un sentiment d’échec ou qu’une amélioration n’était pas possible ?


Le développement personnel peut être perturbant, contraignant, une charge mentale de plus, sans atteindre son but d’origine : aider la personne à aller mieux dans sa vie ou des problématiques plus ciblées.


Après m’être longtemps focalisée sur un développement personnel basé sur la recherche et la compréhension de ce qui n’allait pas dans ma vie, je définis désormais le développement personnel comme faire un pas vers soi.


Un pas vers son soi authentique, son soi infiniment riche et puissant composé de ses 4 corps :

  1. Corps intellectuel : je pense

  2. Corps émotionnel : je ressens

  3. Corps spirituel : je suis

  4. Corps physique : je fais

Comme beaucoup de personnes mon mental dominait ma vie et la réponse à mes maux se trouvait dans la reconnexion avec mes autres corps mis en sourdine, voir même oubliés.


Un développement personnel ne peut aboutir à une amélioration concrète et durable que s’il agit sur ces quatre composantes.


C’est ce dont il est question lorsqu’on évoque l’alignement c’est-à-dire le fait que ce que je pense doit être en accord avec ce que je dis, qui lui-même est en accord avec ce que je fais.


C’est le principe des thérapies holistiques dont fait partie la kinésiologie.


La kinésiologie, qui existe depuis plus de 50 ans et se base sur des savoirs ancestraux, va au-delà des barrières du mental pour dialoguer avec le corps en recherchant les émotions.


Si plusieurs séances de kinésiologie sont généralement nécessaires pour apporter une aide efficace, c’est parce que le travail s’effectue sur votre soi authentique.


Faire un pas vers soi peut être difficile mais le jeu en vaut la chandelle.


Je suis là pour vous aider et vous accompagner.


Il est grand temps de rayonner.






Posts récents

Voir tout