Archives mensuelles : novembre 2016

Se libérer d’un choc

Toute personne est confrontée dans sa vie à des événements plus ou moins traumatisants (deuil, accident, mauvaise nouvelle, vivre ou assister à des scènes de violence etc…)et si l’esprit dépasse parfois assez rapidement le choc, il n’en est pas toujours de même pour le corps physique.

En effet, un choc psychique ou émotionnel est aussi vécu par le corps puisque c’est lui qui nous permet de vivre ces expériences, de ressentir, d’analyser etc…Inversement, tout traumatisme physique peut affecter la dimension émotionnelle ou psychique de l’être.

L’impact d’un choc peut bloquer la circulation du Ki dans un méridien, se loger dans les fascias, créer une réaction émotionnelle ou comportementale dans les circonstances qui viennent résonner sur la blessure initiale…Et cet impact peut durer de longues années, tant qu’il n’est pas libéré!

Le soutien psychologique peut être d’un grand secours mais ne suffira pas pour débloquer les mémoires du choc « imprimées » dans les cellules.

Une approche corporelle est alors nécessaire: ça peut être une séance de Shiatsu,  de Spirales de Vie énergétiques®, un travail sur les fascias ou une autre technique de votre choix. Renseignez-vous sur ce qui existe près de chez vous!

Shiatsu au Maroc!

La promo de l’école Shiatsuformationpro a fait en octobre 2016 un séjour d’une dizaine de jours au Maroc à Figuig, dans une oasis où la palmeraie fait un pied de nez au désert, offrant sa verdure et ses variétés de dattes comme le don précieux de la nature à cette région et à ses habitants.

Les Marocains nous ont merveilleusement accueillis et fait confiance d’emblée: l’offre de soins est chez eux si rare qu’ une équipe de personnes compétentes venue prendre soin d’eux était une aubaine, dont environ une centaine de personnes a pu profiter en recevant un Shiatsu.

Nous avons rencontré des pathologies similaires aux nôtres (diabète, surpoids, arthrose, hypertension, dépression etc…) mais bien que ne connaissant pas le Shiatsu, les gens se sont présentés très facilement pour recevoir l’aide que nous leur offrions: sans préjugés, ils ont accueilli les séances et vu des résultats immédiats pour un bon nombre d’entre eux! Par exemple au niveau de la marche plus fluide, d’une sensation de légèreté ou de bien-être retrouvé.

À la fin de notre séjour, nous leur avons transmis des pratiques et conseils lors d’un atelier auquel les personnes présentes ont participé activement , avec enthousiasme et beaucoup d’attention.

Les Figuiguis nous ont témoigné une grande reconnaissance et ce fut pour eux comme pour nous une belle aventure humaine: le Ki a circulé dans les corps et dans les cœurs, révélant la dimension universelle qui est en chacun de nous!

20161014_131626