Archives pour la catégorie Articles Shiatsu

Shiatsu au Maroc!

La promo de l’école Shiatsuformationpro a fait en octobre 2016 un séjour d’une dizaine de jours au Maroc à Figuig, dans une oasis où la palmeraie fait un pied de nez au désert, offrant sa verdure et ses variétés de dattes comme le don précieux de la nature à cette région et à ses habitants.

Les Marocains nous ont merveilleusement accueillis et fait confiance d’emblée: l’offre de soins est chez eux si rare qu’ une équipe de personnes compétentes venue prendre soin d’eux était une aubaine, dont environ une centaine de personnes a pu profiter en recevant un Shiatsu.

Nous avons rencontré des pathologies similaires aux nôtres (diabète, surpoids, arthrose, hypertension, dépression etc…) mais bien que ne connaissant pas le Shiatsu, les gens se sont présentés très facilement pour recevoir l’aide que nous leur offrions: sans préjugés, ils ont accueilli les séances et vu des résultats immédiats pour un bon nombre d’entre eux! Par exemple au niveau de la marche plus fluide, d’une sensation de légèreté ou de bien-être retrouvé.

À la fin de notre séjour, nous leur avons transmis des pratiques et conseils lors d’un atelier auquel les personnes présentes ont participé activement , avec enthousiasme et beaucoup d’attention.

Les Figuiguis nous ont témoigné une grande reconnaissance et ce fut pour eux comme pour nous une belle aventure humaine: le Ki a circulé dans les corps et dans les cœurs, révélant la dimension universelle qui est en chacun de nous!

20161014_131626

Le Kata assis

La pratique du Shiatsu se fait habituellement sur un futon au sol, la personne étant allongée.

Il est possible d’utiliser la position assise, soit partiellement lors de la séance: la personne s’assoit alors sur le futon;  soit pour l’intégralité de la séance: la personne étant assise sur un tabouret ou une chaise (par exemple, si une difficulté physique l’empêche de s’allonger au sol).

La position assise permet aussi à une personne désireuse de recevoir un Shiatsu mais gênée à l’idée de s’allonger sur le sol, de pouvoir découvrir le toucher du Shiatsu et de prendre contact avec l’énergie circulant dans les méridiens.

Elle présente également l’avantage de bien dégager les épaules, permettant ainsi un travail très libre et plus varié de ces articulations souvent siège de grandes tensions.

Comme les articulations sont reliées entre elles, l’assouplissement des épaules peut favoriser un assouplissement plus global dans le corps: dès que le Ki (l’énergie) circule mieux à un endroit, c’est tout le corps qui en bénéficie.

Enfin, le Shiatsu peut être pratiqué sur une table, là encore si une personne ne peut ou ne souhaite pas s’allonger au sol, pour son confort …ou celui du thérapeute parfois! 

Le Diagnostic du Hara en Shiatsu Zen

LE DIAGNOSTIC DU HARA EN SHIATSU ZEN

La séance de Shiatsu Zen se base entre autres choses sur le diagnostic du Hara :

le Hara se situe au niveau de l’abdomen et l’on peut y retrouver des zones correspondant aux différents méridiens.  DSC01994

Le Shiatsu Zen repose sur la détection d’une réaction Kyo et Jitsu : lorsqu’il y a à l’intérieur de la personne un besoin profond d’ordre physique , émotionnel ou autre , le corps manifeste ce besoin par une réaction Jitsu (plus manifeste) en réponse à la demande intérieure qui est Kyo (plus cachée).

Ainsi le Shiatsu Zen par l’écoute de cette réaction Kyo-Jitsu, permet de déterminer quel est le besoin de la personne dans l’instant présent et de traiter le/les méridien(s) qui vont répondre à sa demande, rendant le traitement par le Shiatsu Zen particulièrement intéressant et bénéfique.

Le besoin profond peut être résolu parfois en une séance ou être traité progressivement , selon ce que la personne est à-même de recevoir et dans le respect de son énergie du moment.